Navigation Menu
Fort de Bard

Fort de Bard

C’est une excursion sur la journée que nous vous proposons soit au départ de Chambéry, d’Annecy, Annemasse ou Thonon. Si vous optez pour un départ des villes de Savoie ou celles entre de Haute-Savoie entre Annemasse et Annecy, nous vous conseillons de rejoindre Chamonix, le col de la Forclaz, Martigny.

Depuis Thonon prendre la direction Saint-Gingolph, puis Martigny et depuis le Val d’Abondance, passer par le Pas-de-Morgins, Monthey et Martigny.

Arrivés à Martigny vous emprunterez la route du col du Grand Saint-Bernard (2065 m) et passerez soit sous le tunnel ou par le col en fonction de l’ouverture du col à la circulation. La route d’accès au col ayant déjà fait l’objet d’une étude comme le col, nous vous conseillons de regarder nos remarques et photographies… Toutefois nous vous conseillons une belle journée de fin septembre ou d’octobre car la route offre des paysages splendides au milieu des couleurs d’automne avec des forêts de feuillus et d’épicéas, aux couleurs flamboyantes, contrastant avec les sommets enneigés… .

Votre route se poursuivra vers Aoste, puis prendre la direction de Bard. En fonction du temps que vous aurez consacré à la visite du château, vous pourrez faire un détour par le Val de Cogne au cœur du massif du Grand Paradis .

Faire le retour en passant par le Tunnel du Mont Blanc.

Le fort de Bard : Voir le fort et musée des Alpes. Montée en ascenseur, possibilité de redescendre (ou de monter) à pieds pour les sportifs !

Situé à l’entrée de la vallée d’Aoste,le Fort de Bard aurait d’abord été un lieu fortifié vers 1034. Sous la domination des Savoie, le château de Bard a posé, dans cette vallée glaciaire resserrée, d’importants problèmes à l’invasion napoléonienne de 1800 ce qui décida Napoléon de le faire raser!
Reconstruit comme fort en 1827 et utilisé comme dépôt de munitions par les militaires qui l’ont abandonné en 1975.
Il devient patrimoine régional en 1990 et est restauré. A l’intérieur, vous trouverez les prisons et surtout un très beau musée sur les Alpes.

© Bertrand Guffroy chablais.fr

 

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *